3ème Biennale des Arts textiles contemporains du 11 au 20 octobre 2019 à CH-Avenches

Présentation des artistes de la Biennale 2019 –  Judith Mundwiller : artiste textile

Née à Bâle, vit et travaille à Bâle. Artiste, formatrice d’adultes, professeur de textiles cette artiste participe à des concours et des expositions nationaux et internationaux. Judith Mundwiller a remporté de nombreux prix grâce à la singularité de sa démarche. En septembre 2018, elle a notamment remporté le premier prix lors de la 7ème Triennale européenne du quilt à Heidelberg-D ; son travail s’est distingué comme la meilleure œuvre textile expérimentale et innovative. Ses oeuvres exploitent des matériaux de la vie quotidienne : papiers d’emballage, sachets de thé, tickets de parking, documents anciens, matériaux naturels, organza de soie coréen et objets de toutes sortes. Diverses techniques tels la peinture, la broderie, la fusion, le laminage, le collage ou la couture sur film hydrosoluble lui permettent d’exprimer toute sa créativité et sa sensibilité. Judith puise ses sources d’inspiration dans les changements environnementaux, les relations interpersonnelles, l’histoire de sa propre famille ou les trésors de la nature. Le plus souvent, elle est fascinée par la complexité, la transparence et le jeu de couleurs des matériaux comme moyen d’expression.

3ème Biennale des Arts textiles contemporains du 11 au 20 octobre 2019 à CH-Avenches

Présentation des artistes de la Biennale 2019 –  GABI METT : artiste textile

Diplômée de à l’Académie des Beaux-Arts de Essen, Gabi parcourt le monde en qualité d’artiste indépendante, enseignante, conférencière, jury d’expositions. Lauréate de nombreux prix artistiques, ses œuvres sont installées dans les musées nationaux et internationaux tels que le Museum of Arts and Design de New York et présentées dans de nombreuses expositions en Allemagne, en France, en Grande-Bretagne, en Hongrie, en Russie, au Japon, en Uruguay, en Suisse. Ses œuvres sont autobiographiques. Ses interrogations sur le rôle des femmes dans la société et les images du subconscient sont les vecteurs principaux de son inspiration. Ses œuvres suscitent une libération émotionnelle, elles se ressentent comme une connexion à l’âme sauvage de la femme, évoquant le long et difficile cheminement vers sa libération. C’est tout naturellement que Gabi suit sa voix intérieure pour laisser s’exprimer sans limite les matériaux à disposition : récupérations textiles, tissus, papiers, fils.